Spécial #mardieijelis : 4 nouveautés des éditions les 400 coups

Les éditions 400 coups ont sortis 4 nouveautés cet automne et Logan et moi, avons eu la chance de les lires.

Nous avons eu 4 coups de coeur pour ces albums et j’ai pensé vous faire un #mardijelis version article.

Le plus beau métier de monsieur Cracrabe 

Ce livre cartonné est parfait pour les enfant de 1 à 3 ans. Il est facile à tenir et les phrases sont courtes. Les couleurs sont vivantes et les illustrations sont superbe.

Monsieur Cracrabe a une passion peu commune pour un crustacé : c’est un virtuose de la coiffure.
Entièrement dévoué à son art, il coupe, il taille et il recoupe, pour un résultat qui laisse son client sans voix.
C’est une courte histoire et la fin nous met un sourire aux lèvres.
 

Pour vous le procurer, c’est juste ici

Je ne te vois plus

Cet album s’adresse aux enfants de plus de 5 ans.

On aborde le délicat sujet de la perte d’un être cher. On est souvent triste lorsqu’on revoit un objet qui a appartenu à une personne qu’on aime et qui est disparus. C’est le réflexe qu’on a, mais dans cette histoire, vous verrez qu’elle décide de faire le contraire. Elle se rappelle plutôt les moments heureux qu’ils ont partagés ensemble, ce qui lui redonne le sourire.

Pour vous le procurer, c’est juste ici

Lapin Perdu

Comment ne pas tomber sous le charme des illustrations d’Amélie Dubois dans cet album. J’adore le travail qu’elle fait et cet histoire est basé sur une histoire vraie, c’est encore plus touchant.

Annabelle a persu son Lapin Pinpin adoré ! Impossible de l’oublier, mais impossible aussi de le retrouver ! À moins que…Simone joue dans la cours lorsqu’elle fait une surprenante découverte : un doudou abandonné dans la neige !

A priori, impossible de retrouver son ou sa propriétaire. À moins que…

Fait intéressant, ce livre a 2 côtés, je ne vous en dit pas plus hihi

Pour vous le procurer, c’est juste ici

Le livre ou la poule meurt à la fin 

Catherine la poule dépensière à l’excès. Elle achète tout et n’importe quoi: vêtements, meubles et gadgets en tous genre, quitte à finir criblée de dettes. Elle est la reine du  »magasinage » et des cartes de crédit.

À quoi bon économiser quand on sait que son temps est compté ?
Ainsi, quand son heure est venue et qu’on lui demande de se confesser, Catherine n’a pas de regret, ou peut-être bien qu’un seul!

 Pour vous le procurer, c’est juste ici

Partager: Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *